L’Agence spatiale européenne investit à hauteur d’un million d’euros dans le laboratoire mobile de dépistage B-LiFE de l’UCLouvain, qui fait appel à des technologies spatiales, indique lundi l’Université dans un communiqué. Ce mercredi 10 juin, B-LiFE, un laboratoire mobile capable de tester les équipes de première ligne (médecins, personnel infirmier, volontaires, police, protection civile) sera déployé dans le Piémont (nord-ouest de l’Italie), une région particulièrement touchée par l’épidémie du coronavirus. Il s’agit d’une initiative de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) soutenue par l’Agence spatiale européenne (Esa), selon le communiqué. L’Esa a débloqué un budget d’un million d’euros afin de soutenir le déploiement de ce laboratoire mobile développé par Jean-Luc Gala, responsable de la plate-forme de technologies moléculaires appliquées de l’UCLouvain et chef de clinique aux Cliniques universitaires Saint-Luc. Installés dans des tentes, le laboratoire et le poste de contrôle B-LiFE permettront d’augmenter la capacité de dépistage du Covid-19 sur un mode mobile, rapide et flexible, partout en Europe. Le dispositif permettra en outre une communication fiable et sécurisée entre les équipes locales et les centres de soins médicaux à distance, ainsi qu’une cartographie épidémiologique en temps réel grâce à des antennes satellites.

read more