Jean-Luc Gala, chef des Cliniques universitaires de Saint-Luc se rend ce mercredi en Italie, dans le Piémont. Objectif ? Une mission humanitaire et technologique à bord de son laboratoire mobile, B-Life. L’idée est de pouvoir établir une cartographie des personnes qui ont développé les anticorps face au coronavirus. Au moment où cette partie de l’Italie procède à son déconfinement c’est une opération qui pourrait permettre d’avoir une vue d’ensemble.

read more